Management des Organisations

Utilisez vos yeux, vos oreilles, votre cerveau droit et votre cerveau gauche pour progresser en management.

Se motiver à travailler à partir des techniques de marketing

n°1 : le principe de réciprocité et la motivation

Travail en binôme ou à plusieurs peut faciliter ce mécanisme.

n°2 : le principe d’engagement et de cohérence

Tendance à rester cohérent avec nos  positions antérieures afin de ne pas avoir toujours à penser avant de prendre une décision (on adopte donc des comportements automatiques)

Tendance à se juger soi même et les autres à travers ses propres actes (toujours plus important que les discours)

Donc quand on agit cela nous engage même si c’est de façon obstinée et pas toujours pertinente. D’autant plus que l’engagement est public, d’autant plus si nous avons décidé nous même.

Conseils :

Donc on peut utiliser cette tendance en se   donnant  des objectifs réalistes et atteignables et des étapes intermédiaires.

Plus envisager des actions concrètes mesurables et constatables (3 jours précis dans la semaine)

Agissez :

Rire ses intentions et ses actions.

Informer des proches qui comptent pour vous.

Prendre le temps d’approfondir votre projet = un effort supplémentaire pour augmenter l’engagement.

Travailler sur les contradictions et les conflits.

N° 3 La preuve sociale

 

Preuve sociale

Les réactions des personnes quand quelqu’un a besoin d’assistance dépendent de 3 facteurs

Degré d’incertitude sur le besoin d’assistance.

Nombre de témoins présents.

Les témoins sont connus ou pas.

Autre exemple les files d’attente pour les boîte de nuit qui crée une attende

Nous attendons pour agir de voir le comportement des autres.

Le plus souvent ce que tout le monde fait peut  être   juste, mais il n’y pas de garantie.

95 % des gens sont des imitateurs

Comment utiliser le principe de la preuve sociale pour mieux réussir.

Prendre des décisions sans avoir toutes les informations en se basant principalement  sur les opinions des autres.  Juger avec des a priori.

Choisir mieux les sources d’information.

Trouver votre muse : des exemples de personnes qui ont fait les études que vous suivez et que vous admirez.

n°4 : le principe de soumission à l’autorité

 

Le principe d’autorité. Expérience de Stanley Milgram.

Une vidéo d’une professeur qui demande à toutes les filles de se mettre devant, les garçons derrière … le film la Vague.

A cause de la confiance accordée aux scientifiques ou à l’enseignante

Faire faire à une personne une chose qu’elle n’aurait pas fait mais sans intimidation ni force.

La personne décide d’accorder cette autorité (ou pas),   on ne lui impose pas.

C’est différent du pouvoir.

Dans le cas d’une autorité consentie cela permet de ne plus avoir de responsabilité engagée.

Ce qui favorise la soumission à l’autorité : titres, diplômes, vêtements, posture, accessoire.

Comment utiliser ce principe pour vous aider à travailler :

Bien choisir les personnes dont vous allez accepter l’autorité, penser à vous recentrer sur votre responsabilité individuelle quand vous agissez et votre propre ressenti.

« Personne n’a le droit de dévaloriser un homme à ses propres yeux. » A Saint Exupéry

Ne pas céder à la tendance à toujours faire le contraire pour avoir le sentiment de résister.

L’autorité c’est quelque chose que vous donnez à l’autre.

Faire des listes (ne plus avoir à penser pour faire les choses : vous faites autorité sur vous même en rédigeant la liste)

Vous vous donnez un cadre et vous faites les choses.

En chronométrant : une séquence de 25 minutes et ensuite une pause…

Engagez-vous auprès de personnes que vous trouvez légitime.

n°5 : le principe de sympathie

Le principe de sympathie

Les  exemples sont tirés de procès civils ou les auteurs d’infractions payent des DI aux victimes des préjudices aux EU  (ce sont des jurys populaires).

Plus la personne est sympathique moins les sommes sont élevées.

Celui qui annonce le mauvais temps à la météo  nous déplait.

Une personne sympathique nous influence davantage.

Quels sont les critères qui permettent de sembler une personne sympathique : les vêtements, l’apparence physique, la similarité, la posture, la voix, les compliments (même exagérés), les contacts et la collaboration, les associations (nous associons le messager et le message), se faire des amis (avoir un environnement affectif stable et rassurant) qui ont les mêmes motivations que vous ou en pratiquant un sport ou une activité.

Trouvez un rituel de mise au travail associé à quelque chose d’agréable. (Un thé)

Privilégiez la coopération.

n°6 : le principe de rareté

Exemple des soldes.

Pression mise par la rareté sur la décision d’achat.

Influence par la peur de perdre plus que par l’espoir de gagner.

Compétition pour la ressource.

Comment utiliser ce phénomène pour se mettre au travail.

En faire un levier de motivation : développer l’esprit de compétition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 31 août 2016 par dans Uncategorized.