Management des Organisations

Utilisez vos yeux, vos oreilles, votre cerveau droit et votre cerveau gauche pour progresser en management.

une très forte majorité des Français souhaitent en savoir davantage sur le fonctionnement de l’intercommunalité.

http://www.cc-issoire.com/

La campagne, puis les élections municipales des 23 et 30 mars  2014 auront un invité surprise : l’intercommunalité.

Quasi absent de chaque scrutin, très mal connu des électeurs, ce passager clandestin de l’élection préférée des français pourrait tenir, cette fois ci, sa revanche.

Selon l’IFOP, une très forte majorité des Français souhaitent en savoir davantage sur le fonctionnement de l’intercommunalité et 74 % estiment que l’intercommunalité est « une bonne chose » pour leur commune.

Il s’agit bien d’une adhésion de principe à un phénomène jugé complexe mais indéniablement utile.

« L’union fait la force », ce proverbe simple suffit à convaincre tout le monde, surtout lorsqu’il s’agit de services importants rendus à la population (transports, déchets, eau…).

L’intercommunalité ne serait donc plus cet objet institutionnel non identifié.

Les candidats aux prochaines municipales devront en tenir compte dans leurs campagnes, et ne pourront plus faire comme si l’intercommunalité se cantonnait à un simple outil technique.

Quasiment tous les français (95 %) souhaitent que les grands projets et domaines de compétences de leur intercommunalité soient au cœur des débats et programmes.

 La loi du 17 mai 2013 instaure en effet une élection directe des délégués communautaires dans les communes de plus de 1.000 habitants.

Le principe : un bulletin et deux listes.

C’est la première fois que l’intercommunalité s’invitera concrètement dans les bureaux de vote avec les électeurs qui désigneront en même temps les conseillers municipaux et communautaires.

Le mode de scrutin fléché est complexe et subtil avec un encadrement très strict.

Un travail pédagogique de la part des candidats est indispensable.

Subventions

Le Conseil Communautaire a attribué les subventions suivantes pour l’année 2013 :

- Association du Festival International de Folklore Issoirien : 8.000€

- Union Sportive Issoirienne : 5.000€

- Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) : 3.255€

- Association « Les Musicales d’Issoire Val d’Allier  » : 1.500€

- Association 1001 Pattes : 26.641€

- Association USI Natation : 28.000€

- Association USI Plongée : 5.800€

Advertisements

Information

Cette entrée a été publiée le 12 mars 2014 par dans Collectivités territoriales, et est taguée , , .