Management des Organisations

Utilisez vos yeux, vos oreilles, votre cerveau droit et votre cerveau gauche pour progresser en management.

Le spectacle de Dieudonné interdit dans plusieurs villes

Le Monde.fr | 07.01.2014

Le préfet de la Loire-Atlantique a signé, mardi 7 janvier, l’arrêté d’interdiction du spectacle de l’humoriste Dieudonné M’bala M’bala prévu au Zénith de Nantes jeudi soir, a annoncé la préfecture dans un communiqué. Sa décision intervient après la diffusion lundi d’une circulaire du ministère de l’intérieur préconisant au cas par cas l’interdiction pour troubles à l’ordre public.

Le sénateur et maire de Tours, Jean Germain (PS), avait annoncé plus tôt dans la matinée l’interdiction du spectacle dans sa ville, vendredi. Le député-maire d’Orléans lui a emboîté le pas, mardi, en annonçant qu’il prendrait un arrêté en vue d’interdire le spectacle.

Dieudonné, déjà condamné à de multiples reprises pour antisémitisme ou injures racistes, doit commencer jeudi à Nantes une tournée qui doit le mener à Tours puis à Orléans samedi. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a annoncé, lundi soir, une prochaine interdiction dans sa ville.

François Hollande a demandé « aux préfets d’être vigilants et inflexibles » dans l’application de la circulaire qui leur a été transmise lundi par le ministre de l’intérieur, Manuel Valls. Pour ce dernier, « ces spectacles ne relèvent en rien de la création artistique », il s’agit « de rassemblements politiques, où Dieudonné déverse sa haine » des juifs.

Dieudonné et ses avocats contesteront une éventuelle interdiction en invoquant la liberté d’expression et la liberté artistique. Qui sera in fine amené à trancher cette question ?

S’il y a interdiction, Dieudonné et ses avocats déposeront un référé liberté devant le tribunal administratif. Qu’il donne raison à l’une ou l’autre des deux parties, la décision du juge sera évidemment soumise au Conseil d’Etat par la voie de l’appel. On peut donc penser qu’on s’achemine vers une jurisprudence Dieudonné. Et, si le Conseil d’Etat confirme l’interdiction, Dieudonné pourra alors se tourner vers la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

La CEDH a accepté un certain nombre de restrictions à la liberté d’expression, y compris motivées par l’atteinte à la dignité humaine ; les lois réprimant le négationnisme, notamment, ont été jugées compatibles avec la liberté d’expression. Pourtant, à la lumière de certains arrêts rendus récemment sur la liberté de réunion – notamment un arrêt de 2012 dans lequel elle a condamné la Hongrie pour avoir interdit à des contre-manifestants de brandir un drapeau à connotation fasciste –, on ne peut exclure que l’interdiction d’un spectacle de Dieudonné serait censurée par la Cour. Ce qui ne serait pas le cas des condamnations pénales prononcées contre lui en raison des propos tenus.

 François Béguin 
Journaliste au Monde

Lire notre décryptage : Interdire le spectacle de Dieudonné : ce qui est possible ou pas

Advertisements

Information

Cette entrée a été publiée le 8 janvier 2014 par dans Collectivités territoriales, et est taguée , , , , .