Management des Organisations

Utilisez vos yeux, vos oreilles, votre cerveau droit et votre cerveau gauche pour progresser en management.

Fagor, une coopérative mondialisée

http://www.alternatives-economiques.fr/fagor–une-cooperative-mondialisee

Créée pour développer l’emploi dans une vallée du Pays basque espagnol, la coopérative Fagor est devenue un groupe multinational. Non sans contradictions.

Fagor compte aujour-d’hui parmi les leaders européens de l’électroménager.
Cette coopérative est l’un des principaux membres du puissant groupe Corporación Mondragón (ex-Mondragón Corporación Cooperativa), dont la réussite est souvent citée en exemple au sein de l’économie sociale.
Créée pour donner de l’emploi aux populations des villages de la vallée de l’Alto Deba, au Pays basque espagnol, Fagor s’est progressivement transformée en un groupe mondialisé.
C’est ainsi qu’elle a racheté Wrozamet en Pologne, puis Brandt, le leader français des « produits blancs » (l’électroménager), et possède des usines en Italie, au Maroc, en Chine et en Russie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Fagor

En 2005, le groupe Fagor a racheté au groupe israélien Elco l’entreprise Elco-Brandt, anciennement Brandt SA, avec ses marques Brandt, De Dietrich, Sauter, Thomson et Vedette en France, et Ocean et San Giorgio en Italie. Elco-Brandt a été renommée FagorBrandt et est la filiale française du groupe. Possédant déjà la marque Fagor, le groupe décide alors d’abandonner la commercialisation de la marque Thomson en France1 et de faire de De Dietrich une marque internationale haut de gamme. Néanmoins, la marque Thomson est relancée en 20102 ; mais le choix du groupe de vendre uniquement sur internet est rapidement abandonné3.

Le 7 novembre 2013, Fagor-Brandt, la filiale française du groupe qui emploie 1.800 salariés, a été mis en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre qui a fixé une période d’observation de six mois.

Publicités