Management des Organisations

Utilisez vos yeux, vos oreilles, votre cerveau droit et votre cerveau gauche pour progresser en management.

Le boomerang de la nomination du patron de France Télévisions

C’est désormais le chef de l’État qui nomme les présidents de l’audiovisuel public, depuis la loi de mars 2009. Mais cette nomination, avant même d’être connue, soulève de nombreuses questions, dont celles de la légitimité et de la complaisance du futur patron de France Télévisions, dont le mandat arrive à son terme en août prochain.

Mardi dernier, l’actuel président de France Télé, Patrick de Carolis s’est déclaré candidat à sa propre succession, défendant selon les observateurs, son bilan avec une certaine pugnacité.

Mais l’Elysée reproche sans le dire publiquement à Patrick de Carolis d’être chiraquien. Sauf que le bilan du patron de France Télévisions reste globalement positif.

Reste la façon elle-même de nommer le futur président de France Télévisions. Elle ne cesse de faire couler beaucoup d’encre. Les uns évoquant un retour en arrière du temps de l’ORTF, les autres dénonçant le fait du prince. Archaïsme politique ? Nicolas Sarkozy est-il piégé ?

Publicités